Sélectionner une page

Vikings Training Mindset

The only way to predict the future is to create it
  • Les Fondamentaux.
  • Pourquoi parler de « mindset »?
  • Le Vikings Mindset
  • Les étapes

Pourquoi parler de mindset ? les raisons fondamentales.

Pourquoi parler ‘’d’état d’esprit’’?

  • D’abord parce que répondre à nos besoins psychologiques (la compétence, l’autonomie, l’appartenance sociale etc) est fondamental. C’est humain. Orienter sa pratique autour de ces besoins semble être une bonne solution pour développer une résilience naturelle à moyen/long terme.
  • Ensuite, pour donner du sens à notre projet. Construire le pourquoi, savoir d’où naissent nos motivations pour mieux les orienter.
  • Enfin, pour arriver à vivre le moment présent. Parvenir à ouvrir certaines portes pour connaître” l’état de flow” (je vous laisse faire vos recherches sur ce terme capital, si besoin).

    Le but sera de vivre notre expérience en parallèle de ce sport et non “au travers”. Il y a beaucoup de valeurs et d’enseignements enrichissants à acquérir qui sont bien plus transférables sur notre  vie que d’augmenter notre PR au snatch de 5kg.

Pourquoi parler de mindset dans le milieu du fitness ?

D’une part, le sport du fitness a pour objectif de constamment nous surprendre comme pour mieux nous préparer aux obstacles rencontrés au quotidien quelque soit le domaine.
Il vient sublimer notre capacité à gérer notre stress. Un stress nécessaire mais à double tranchant si on ne sait pas le contenir et l’orienter.

De surcroît, l’heure où les réseaux ont le dernier mot, nous en oublions presque les fondamentaux (physiques mais surtout psychologiques) au gré de ce qui peut être vu et apprécié par un tiers.
Très vite, le processus devient un brouhaha de confusion et nous en venons vite à mépriser la différence entre  ‘’avoir un mental de guerrier” avec  ‘’être impatient’’.
Notre juge interne, l’ego, viendra vite trouver des compensations pour ne pas se remettre en question et pour s’écarter du bon chemin qui lui, prend plus de temps, certes, mais surtout qui assure une meilleure progression (physique et mentale) et plus de longévité dans notre pratique.

Pour se délecter de son effort,
on entendra souvent cette phrase, vraie, mais si mal comprise;” l’échec entraîne la réussite.”
Les prérequis de cette phrase sont bien plus vastes que sa lecture simple.
Voyez plutôt, ‘’La réussite entraîne la réussite’’. Apprendre à dealer, dans le timing, entre ses besoins et ses envies pour créer un environnement de réussite (short term pain for long term gain).

Par exemple s’interdire, aujourd’hui, d’aller chercher plus loin sur un snatch pour laisser de l’énergie à son corps sur l’ensemble de la semaine (et aussi finir sur une expérience positive, ” j’ai réussi ma dernière barre” petite victoire du jour), c’est bien plus dure mentalement (confiance en soi) que céder à un caprice et faire 5 échecs de suite sur la barre suivante alors que ce n’était pas le bon timing. Mental de guerrier ? ou impatience/incompréhension du processus ? Cela varie selon le contexte (ce n’est pas noir ou blanc) mais bien souvent, et surtout dans notre sport, il y a de la confusion car on manque d’un plan (programme qui construit step by step votre fitness), d’une compréhension en ce plan (processus/communication) et d’un mindset avec des bases solides  (développer des outils pour mieux gérer son climat mental selon le contexte).

L’échec est un plan B, quand il arrive, c’est en dernier recours.
Faisons en sorte qu’il ne se transforme jamais en chef d’accusation d’un processus bâclé.
L’activité, compétitive ou non, devra toujours commencer par un travail sur soi.
Comme le dit si bien Ben Bergeron ‘’ Better people make better athletes”.

Qu’est ce que le Vikings Mindset ?

ERP.
Exigence, Rigueur, Persévérance. (Il manque encore 2 notions que je vous laisse trouver si vous êtes inspirés).

Vouloir performer dans notre sport est une pure folie. C’est ce qui nous plaît mais la tâche est complexe. Une discipline quasi sans faille avec de nombreuses variantes. Ce qui permet de rendre la mission abordable et enrichissante, c’est le processus.
Le processus peut être perçu comme un clou qu’il faut enfoncer lentement. Essayez de taper fort d’un coup et vous avez autant de chances de vous taper sur les doigts que de plier le clou en deux.

Dans un sport où il faut souvent repousser ses limites on peut vite se conduire à l’échec trop souvent.
Le but sera de construire une relation positive avec sa conscience (augmenter la pratique consciente pour finir par trouver l’état de flow au moment opportun).
D
’abord il faudra savoir pourquoi on le fait.
Obtenir un certain niveau pour se prouver quelque chose ou le prouver aux autres n’est pas une finalité. En ce qui nous concerne, dans quelques années, on se souviendra pas tant de ce que tu as fait ou pas fait, on se souviendra principalement de ‘’comment tu l’as fait” et de ce que tu représentais à travers ça (attitude).
Certains champions n’ont que les reflets de leurs médailles pour se congratuler tandis que d’autres, avec ou sans grandes victoires ont réussi à nous conquérir par les valeurs qu’ils incarnaient.

Il y a pas mal d’étapes intermédiaires comme : connaître le “pourquoi”, son lien avec le sport, analyser la nature de ses motivations, etc.

En tant que Viking, le but sera d’apprendre à jouer avec son discours interne, analyser ses émotions, fragmenter son ego pour mieux le contrôler (on comprend mieux la corrélation avec le corbeau des Vikings qui a pour but de représenter le lien entre l’entraînement physique et mental).
Nos meilleures alliées sont la force mentale et la motivation interne. Créer un climat mental qui permet une attitude pérenne.
Dans un sport aussi complexe, il faudra apprendre à ne pas voir le point noir au milieu de la feuille blanche.
Le tout sera de transformer le processus en un jeu. Un jeu où c’est vous contre vous. Où vous pouvez utiliser les motivations externes (comme vouloir battre son camarade) mais uniquement pour vous booster et non pour vous définir.
Ce sont des notions très importantes dans un groupe où nous avons tous une influence les uns sur les autres.
Si on joue au jeu de celui qui a le plus d’excuses pour ne pas avoir été à 100%, on se tire une balle dans le pied et on met une rafale les yeux fermés au groupe.
Si on sait analyser les faits contextuellement, on apprend à montrer de la compréhension envers le processus et à acquérir la résilience qui en découle.

Le Vikings Mindset c’est une hygiène mentale au service de soi et au service des autres.
Avoir un programme c’est bien, y mettre l’âme c’est mieux.

 

Quels sont les étapes nécessaires ?

Embarque dans le drakkar et viens les découvrir avec nous !

Article écrit en 2020 par Ragnar.

error: Contenu protégé.
X